Jérôme Rosanvallon va exposer aujourd'hui ses théories sur Deleuze & Guattari et le Darwinisme à un colloque organisé par l'ENS de Lyon sur le hasard et la cellule. 

En voici le programme.

Notez la présence d'un petit jeune, Egard Morin (« Notion de vie : la nécessité d’un décloisonnement interdisciplinaire en biologie »), qui chauffera la salle pour Jéjé («Principe de Darwin et stratification»). Go jéjé go ! 

Quand au volume 2 de Deleuze & Guattari à vitesse infinie il est toujours en cours, toujours retardé. L'histoire du capitalisme par le prisme deleuzo-guattarien est un morceau de bravoure assez gigantesque pour justifier que Jérôme ait lu la moitié des livres de la BNF sur l'argent  (les San Antonio mis à part) avant de se prononcer, d'où un léger décalage  avec la date de sortie initialement (et un peu innocemment) prévue. Mais le livre sortira en 2012, dussions-nous pour cela fouetter son auteur avec les bonnes feuilles de la traduction indonésienne d'un manuel de finances publiques.