Au gré d'une session :

Je ne sais plus trop ce que m'évoque la déclamation de Deleuze — des films ? un opéra rock ? — mais j'ai une petite faiblesse (coupable, évidemment — mais qui n'est pas coupable de nos jours ?) pour ces ultimes tentatives collectives, qui closent le XIXe siècle et, rétrospectivement, nous donnent à voir la béance qu'a ouverte le XXIe.

(Non, je ne crois pas à la théorie qu'il y a eu un XXe siècle. Mais ce serait un peu long à développer ici.)

Anyhow, long live Pinhas.

P.S. — Le volume 1 du Deleuze & Guattari au Sens figuré est toujours disponible. C'est ici. Et, non, le volume 2 n'est toujours pas paru. Mais tout vient à point à qui sait… À qui sait, voilà.